Chirurgie réfractive

La chirurgie Réfractive est la chirurgie de la myopie, de l'hypermétropie, de l'astigmatisme et de la presbytie.

Votre chirurgien vous parlera de Chirurgie Laser ou Refractive.

La chirurgie réfractive est conçue pour permettre aux porteurs de lunettes et lentilles de s’affranchir de ce type de correction optique via une opération des yeux alliant précision, sécurité et réalisée sous anesthésie locale. C’est une spécialité ophtalmologique qui comprend la chirurgie au laser (LASIK, PKR, etc.), la chirurgie de la cataracte et des implants réfractifs, pour offrir aux patients qui le souhaitent de bien voir sans lunettes ni lentilles.
La correction chirurgicale des troubles visuels suscite un intérêt croissant mais aussi de nombreuses questions, en particulier pour les éventuels candidats à une correction de la vision par une chirurgie oculaire.

Réfraction

L’œil humain est un système complexe permettant de focaliser les rayons lumineux sur la rétine qui les transforme avant de les transmettre au cerveau par l’intermédiaire du nerf optique.

L’étape initiale, la réfraction, est comparable à la focalisation des rayons lumineux sur la pellicule d’un appareil photographique.

Représentation du fonctionnement d'un apapreil photographique

 

 

L'oeil normal est dit emmétrope.

Le trajet des rayons lumineux est modifié par la cornée et le cristallin pour lui permettre de converger vers la rétine. Aucune correction optique n'est nécessaire.

 

Représentation du fonctionnement d'un œil normal

Myopie

L'œil myope étant trop long (ou trop puissant), les rayons lumineux convergent en avant de la rétine. Les objets distants sont vus flous.
Votre correction optique se fait à l'aide d'un système sphérique concave (verre ou lentille): on parle de myopie de -1.00, -2.00, -3.00, etc. La correction laser consiste a réduire la puissance de la cornée en l’aplatissant, en réduisant sa cambrure.

 

Représentation du fonctionnement d'un œil myope

 

Représentation du fonctionnement d'un système de correction de la myopie

Hypermétropie

L'œil hypermétrope étant trop court (ou pas assez puissant), les rayons lumineux convergent en arrière de la rétine. L'hypermétropie affecte surtout la vision de près, et peut engendrer fatigue visuelle et maux de tête.


Votre correction optique se fait à l'aide d'un système sphérique convexe (verre ou lentille): on parle d'hypermétropie de +1.00, +2.00, +3.00, etc.

La correction laser consiste a augmenter la puissance de la cornée en majorant sa cambrure.

 

Représentation du fonctionnement d'un œil hypermétrope

Astigmatisme

La cornée de l'œil astigmate n'est pas sphérique. Ses courbures sont différentes selon les axes. Cela se traduit par une distorsion des images avec vision floue à toutes les distances (les cercles sont vus ovales).

Il peut être isolé ou associé à une myopie ou une hypermétropie. Votre correction optique se fait à l'aide d'un système cylindrique : on parle d'astigmatisme de -1.00 à 0°, -2.00 à 70°, etc.

La correction laser consiste à augmenter la puissance de la cornée en majorant sa cambrure sur l’axe le plus plat et (ou) a réduire la puissance de la cornée en réduisant sa cambrure sur l’axe le plus bombé.

Presbytie

Lorsque l’on utilise la vision de près (à moins d’un mètre) il est nécessaire de faire une mise au point (les rayons qui pénètrent dans l’œil ne sont plus parallèles mais divergents) : c’est l’accommodation.

C’est le rôle de l’autofocus de l’appareil photographique ; dans l’œil du sujet jeune, l’accommodation est assurée par le cristallin dont la puissance varie sous l’effet du muscle ciliaire.

Au cours de la vie, le cristallin perd sa souplesse et l'accommodation peut devenir insuffisante pour la vision de près : c'est la presbytie. Cela se traduit par une difficulté à lecture de près survenant à partir de 40 ans. La correction laser en est plus difficile et peut nécessiter une adaptation binoculaire (Laser Blended).

Aberrations optiques de haut degré

Parfois présentes, ces anomalies viennent s'ajouter au trouble de la réfraction. Elles peuvent être gênantes si elles sont suffisamment importantes.

Chez les sujets présentant des pupilles de large diamètre et dans certaines circonstances comme la vision nocturne ou lorsque l'éclairage est faible.

Elles peuvent parfois être corrigées par traitement laser personnalisé.

Les praticiens en Chirurgie réfractive

Chirurgien Ophtalmologie
Chirurgie Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie / Ophtalmo Pédiatrie
Chirurgie Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie / Ophtalmo Pédiatrie
Chirurgie Ophtalmologique
Chirurgien Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie
Chirurgien Ophtalmologie / Ophtalmo Pédiatrie
Chirurgien Ophtalmologie